Celvia

Sardaigne, Italie

Date : 2017

Programme : Construction d’une maison.
Maître d’ouvrage : Prive
Maître d’œuvre : Stera Architectures
Surface : Habitation 750 m² – Terrasses 350 m²
Calendrier : Livraison prévue juillet 2017

L’objectif est la création d’une maison dont les volumes n’altèrent pas le site, bien au contraire ils le vivifient dans la tradition première de Porto Cervo.
Le site et l’habitat se nourrissent l’un de l’autre. Les matériaux et l’artisanat lui conférant une dimension de pérennité et d’humanité.
La maison est en effet conçue comme occupant tout le territoire avec un cœur principal pouvant être habité en toute saison. L’ensemble est une promenade architecturale en harmonie et continuité avec la nature où des univers différents se côtoient et se croisent, l’un profitant de l’autre.
Le geste fondateur du projet et qui en détermine la posture, est le tracé de deux axes l’un vers la mer, l’autre vers le massif rocheux.
Leur croisement permet l’articulation des différents lieux importants dans le site et la mise en place de deux « plateaux », tous deux vécus comme rez-de-chaussée. Les pièces sont disposées autour de la cour principale. Entourée de volumes différents articulés au site et aux espaces de la maison, la cour est baignée en fin d’après-midi par le soleil couchant.
Le parcours de la « promenade architecturale » est une vraie boucle sans fin. Une rampe descendant depuis le salon vers l’est relie ce niveau avec le bas complétant une boucle par une promenade architecturale vivante dans le site.
Le choix de matériaux confirme et enrichit les concepts de la maison.
Le granit et la brique assurent le rapport direct avec l’espace naturel et marquent la séquence d’entrée.
La brique caractérise aussi les espaces extérieurs plus domestiques.
Un marbre développé en « tache » ouverte se déroule tel un tapis dans le salon et sa terrasse.
La particularité très forte de la maison est le traitement de nombreux espaces en céramique tel des azulejos. Vêture précieuse, colorée, lisse et évoquant la fraicheur.
Elle confère un caractère d’alcôve, pièces à ciel ouvert, espaces de géométrie pure se détachant du reste, posés au fil du parcours.
La vêture extérieure des façades est réalisée avec une pate en granit et pierre de lave concassée, le tout avec une couleur taupe/gris alternée à des surfaces lisses permettant la continuité des volumes et garantissant la tenue à l’eau. Les couleurs vives des azulejos seront d’autant plus mises en valeur.

COUPE

FACADE

PLAN R1

PLAN RDC

Partager cette page :